L’imperception immanente


La réalité transcendante est au-delà des conditions qui limitent nos moyens de connaître. Pourtant, même si nous ne pouvons pas comprendre sa nature, nous pouvons indirectement conclure qu'il doit exister des formes d'être, au-delà des sphères de nos perceptions.


Chaque fois qu'il pousse à sa limite extrème une forme quelconque d'expérience, l'homme perçoit un au-delà inconnaissable qu'il ne peut nommer. Cet au-delà ignoré ne peut-être ni saisi ni compris car il commence là où nos facultés nous font défaut.


Afin de réalisez l'imperceptible, il conviendra d’explorer les profondeurs causales non manifestées et de sillonner le néant insondable qui apparait et se perd dans l'obscurité de sa propre conscience. Et ceci afin d’interrompre le processus menant à l'indivision du Principe Ultime.


- Paroles sacrées du Vénérable et illustre élu de l’unique, le grand Négus Attar Vharma, poète mystique et grand Oracle, le bienveilleur aux mille et un visages.


U'ru